Incendies en Gironde et dans les Landes : le feu toujours très virulent, la solidarité s'organise

Publié Mis à jour
Incendies en Gironde et dans les Landes : le feu toujours très virulent, la solidarité s'organise
FRANCE 2
Article rédigé par
D.Schlienger, L.Marron, L.Pekez, L.Houel, France 3 Nouvelle-Aquitaine, @RevelateursFTV - France 2
France Télévisions

Des incendies gigantesques dévorent toujours la Gironde et les Landes, dans la soirée du jeudi 11 août. Agriculteurs, riverains, militaires… Au plus près des flammes, un vaste élan de solidarité s'est mis en place pour prêter main-forte aux pompiers.  

À peine arrivés en renfort du Tarn, ces pompiers sont déjà plongés dans la fournaise du méga-feu, jeudi 11 août. Dans l'après-midi, le brasier était toujours imprévisible, si puissant qu'il provoquait son propre vent, et partait dans toutes directions. Des évacuations supplémentaires ont été ordonnées dans la journée. Près de 1 500 pompiers, de France et d'Europe, sont mobilisés 24 heures sur 24, contre l'incendie. Ils n'ont pas un instant de répit.

Des renforts et de la solidarité

L'objectif des soldats du feu est de sauver les maisons à tout prix. Depuis la soirée du mercredi, le feu a dévoré 1 200 hectares supplémentaires, et s'approche de la commune de Belin-Béliet (Gironde). La surface brûlée en juillet dernier risque à tout instant de s'enflammer de nouveau. Un périmètre de plus de 40 km est sous surveillance.

Des militaires sont venus en renfort, pour éteindre les braises et retourner la terre, et ce, malgré des conditions extrêmes. De simples habitants sont aussi parfois en première ligne. "Si on n'éteint pas, dans maximum 2 heures, vous avez des flammes de 2 mètres", confie un propriétaire. Les agriculteurs mettent également leurs citernes à disposition. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.