Incendies en Gironde et dans les Landes : des maisons réduites en cendres, la ville de Moustey évacuée

Publié Mis à jour
Incendies en Gironde et dans les Landes : des maisons réduites en cendres, la ville de Moustey évacuée
FRANCE 2
Article rédigé par
J.Lonchampt, S.Soubane, M.Petitjean, L.Poinsatte - France 2
France Télévisions

Entre les Landes et la Gironde, l'A63 a été fermée dans les deux sens, mercredi 10 août. 17 maisons ont brulé, et plus de 10 000 personnes ont été évacuées.

Des maisons isolées, cerclées par le feu et dévorées par les flammes : dans la soirée du mardi 9 août, une partie de la Gironde s'est consumée, obligeant des dizaines d'habitants à fuir, escortés par les gendarmes. "On ne sait pas quand on pourra rentrer, et c'est plus ça qui est gênant", confie une femme.  Au petit matin, une partie de Belin-Béliet (Gironde), un village au cœur de la forêt des Landes, s'est transformé en ville-fantôme. 17 maisons ont été détruites.

Face à la menace, certains voisins ont quitté leur demeure, à contrecœur. "J'ai fait les fondations, jusqu'à la toiture. Donc oui, c'est une grosse partie de ma vie. (…) J'ai une boule, c'est dur", confie un homme, la gorge serrée.

La commune de Moustey entièrement évacuée

Dans la commune voisine, à Moustey (Gironde), l'évacuation a été obligatoire pour tous les quartiers. Si certains ont déjà pris la route, d'autres sont plus récalcitrants. Christian et Colette, 87 et 86 ans, sont trop attachés à leur maison, investie en 1960. Pour les inciter à quitter les lieux, leur petite-fille est venue spécialement de Bordeaux (Gironde). Toute la journée, une équipe de la sécurité civile a patrouillé afin d'évacuer les personnes seules, fragiles et dépendantes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.