Six avions commandés pour lutter contre les incendies : "Il était temps"

Gérard Collomb a annoncé la commande de six nouveaux avions pour lutter contre les incendies mardi. Problème : ces appareils ne seront livrés qu'à partir de 2019, sur plusieurs années, et ne suffiront pas, selon le président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers, Éric Faure, interrogé sur franceinfo. 

Un avion Dash 8 survole Biguglia, en Corse, le 25 juillet 2017.
Un avion Dash 8 survole Biguglia, en Corse, le 25 juillet 2017. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, venu à la rencontre des pompiers de Haute-Corse qui luttent contre les incendies, a annoncé la commande de six avions Dash 8 pour lutter contre les feux. "Il était temps", a réagi mardi 25 juillet sur franceinfo Éric Faure, le président de la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France.

"Cette annonce ne nous rassure pas, parce que nous l'attendons depuis 2010", a affirmé Éric Faure, et d'ajouter que "les avions ont vieilli, les trackers notamment, certains ont dépassé la durée pour laquelle ils étaient prévus. Aujourd'hui ils arrivent en bout de course."

Des avions livrés... à partir de 2019 

Seuls six appareils ne sont que commandés pour l'instant. "Ces avions seront livrés sur plusieurs années, le premier pas avant 2019, c'est-à-dire pas avant deux étés", a relevé Éric Faure. "Et puis le dernier, le sixième, sera livré en 2023 ou 2024. Il faudra continuer à travailler pendant plusieurs années avec les avions actuels, avec une maintenance plus difficile lorsqu'ils sont soumis à des rotations intenses comme maintenant."

Pour Éric Faure, la solution au problème est européenne : "Au-delà de la France, une des solutions pourrait être une mutualisation européenne, avec le financement de plusieurs pays. Et cela pour avoir une vraie flotte européenne, avec des avions qui seraient mis à disposition des États pendant l'été."