Pompier pyromane : l’émotion des villageois

Publié Mis à jour
Pompier pyromane : l’émotion des villageois
FRANCE 2
Article rédigé par
L. Feuerstein, C. Verove, A. Rémond, G. Jonzis - France 2
France Télévisions

L’émotion est vive à Saint-Jean-de-la-Blaquière, dans l’Hérault, après les aveux du pompier pyromane, un enfant du village, conseiller municipal, forestier sapeur. Il a avoué avoir allumé plusieurs feux ces trois dernières années.

Dans la commune, tout le monde connaissait le pompier volontaire. Sa mise en examen et son incarcération, jeudi 28 juillet, ont donc sidéré les habitants de Saint-Jean-de-la-Blaquière (Hérault). "On est très peinés déjà, par rapport à sa famille. Et on est choqués", dit une habitante. Ce forestier et sapeur-pompier volontaire de 37 ans, père de deux enfants, était pleinement investi dans la vie du village.

Neuf incendies allumés en trois mois

Membre du conseil municipal, il était très apprécié. Selon un ancien collègue, il a toujours rêvé de devenir pompier. Vendredi matin, ses collègues de la caserne préfèrent rester silencieux, partagés entre tristesse et sentiment de trahison. À Saint-Jean-de-la-Blaquière, beaucoup se disent aussi soulagés. En trois mois, neuf incendies ont été allumés près du village. Le pompier volontaire, qui a reconnu les faits, encourt désormais 15 ans de prison et une amende pouvant atteindre 150 000 euros.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.