Les incendies en Australie provoquent une crise politique

Alors que leurs maisons brûlent, certains Australiens doivent quitter leurs habitations. Cependant, ils accusent la classe politique de regarder ailleurs.

franceinfo

Toujours ravagée par les incendies, l'Australie est bord de la crise politique. En visite auprès des sinistrés, le Premier ministre Scott Morrison est pris verbalement à partie par les habitants qui le forcent à rebrousser chemin. Une image qui montre toute la défiance des Australiens vis-à-vis de la classe politique et du Premier ministre ouvertement climato-sceptique.

Des incendies récurrents


Chaque année, à partir du mois de novembre jusqu'à févier l'Australie connaît ses plus fortes températures. Sous le phénomène de canicule et de sécheresse, la végétation s'embrase. En l'espèce, cette année les feux sont plus impressionnants et dévastateurs que les années précédentes. En 2015, 320 000 hectares sont partis en fumée alors qu'en 2019, ce sont 6 millions d'hectares qui ont brûlé. Depuis le mois de septembre, 18 personnes ont perdu la vie dans les incendies.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures quittent la ville de Batemans Bay en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) pour se diriger vers le nord afin de fuir les incendies, le 2 janvier 2020.
Des voitures quittent la ville de Batemans Bay en Nouvelle-Galles du Sud (Australie) pour se diriger vers le nord afin de fuir les incendies, le 2 janvier 2020. (PETER PARKS / AFP)