Cet article date de plus de quatre ans.

L'incendie de Bormes-les-Mimosas est "criminel", selon le président de la région Paca

Le président de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Renaud Muselier, a déclaré sur franceinfo qu'il est "peu vraisemblable" que l'incendie qui a détruit 1 500 hectares à Bormes-les-Mimosas "soit accidentel".

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Renaud Muselier, le 29 mai 2017. (BORIS HORVAT / AFP)

Renaud Muselier, président LR de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, a estimé jeudi 27 juillet sur franceinfo que le violent incendie qui a ravagé plus de 1 500 hectares est d'origine "criminelle"

"On peut constater qu'au-delà de l'enquête qui est en cours, que le départ qui a mobilisé 600 hommes, déplacés dans la nuit 10 000 à 12 000 personnes, est criminel. C'est un désastre", a-t-il afirmé. "Nous avons dans la région Paca 100 départs de feu hier", a-t-il ajouté.

Il est "peu vraisemblable que ce soit accidentel" 

Il a expliqué dans le détail pourquoi il estimait qu'il était "peu vraisemblable que ce soit accidentel" : "A 23h sur un terrain qui n'est pas en bord de route, donc ça ne peut pas être une cigarette, ce n'est pas l'heure du barbecue, c'est caché dans un coin derrière une maison bien particulière, on se retrouve dans un schéma où c'est peu vraisemblable que ce soit accidentel. C'est impossible. (...) Maintenant, il faut les trouver. Il y a deux personnes qui ont été arrêtées, on va voir si ce sont elles" a-t-il précisé.

Deux personnes ont bien été arrêtées mercredi à Martigues (Bouches-du-Rhône), où un violent incendie a menacé le village de Carro, selon une information de France Bleu Provence.

"Il est indispensable (...) que nous ayons des moyens aériens efficaces"

Renaud Muselier est revenu également sur le manque de moyens aériens : "Avec la sécheresse, le changement climatique, Il est incontestable que ce genre de manifestations vont continuer. Il est indispensable, compte-tenu des moyens humains que nous avons à terre, qui sont remarquables, sérieux, solides, organisés, structurés, courageux et efficaces, que nous ayons des moyens aériens efficaces." Une polémique est née depuis quatre jours sur le manque d'avions Canadair pour lutter contre les incendies.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Incendies de forêt

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.