Marseille : 400 hectares partis en fumée

Le soulagement et la colère à Marseille (Bouches-du-Rhône). Il s'agirait bien d'un feu intentionnel.

C'était une carte postale de la Provence. Depuis ce matin, il faudra s'habituer à la voir en noir et blanc. En quelques heures, le feu a gagné le sommet des collines. Près de 400 hectares partis en fumée. Sur cette route panoramique, habituellement si fréquentée, les pompiers concentrent leurs efforts sur les dernières fumerolles.

Aucune victime

D'en haut, le contour est encore rouge du retardant chimique qui a freiné la progression des flammes. À Marseille (Bouches-du-Rhône), le point de départ du feu au pied de ses immeubles hier intrique les enquêteurs. Le feu n'a fait aucune victime, atteint aucune habitation. Mais il a ravagé le cœur du parc national des Calanques, un espace protégé. Malgré le vent, les 900 marins et sapeurs-pompiers ont réussi à préserver les Calanques et le littoral, perle touristique de la côte provençale.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'incendie au dessus du massif des calanques près de Marseille, lundi 5 septembre.
L'incendie au dessus du massif des calanques près de Marseille, lundi 5 septembre. (BORIS HORVAT / AFP)