Incendies à Hawaï : au moins 55 personnes sont mortes, selon un nouveau bilan des autorités

Ce bilan va probablement encore s'alourdir, craint le gouverneur de l'archipel, Josh Green.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Une vue aérienne des ravages des incendies dans l'île de Maui, sur l'archipel d'Hawaï (Etats-Unis), le 10 août 2023. (PATRICK T. FALLON / AFP)

C'est l'une des catastrophes les plus meurtrières de l'histoire de l'archipel d'Hawaï. Le bilan des incendies, qui ont quasiment rasé une ville de l'île Maui, atteint désormais au moins 55 morts, ont annoncé les autorités, jeudi 10 août (vendredi 11 août à Paris). Le bilan va probablement encore s'alourdir, selon le gouverneur d'Hawaï, Josh Green. 

>> Incendies à Hawaï : ce que l'on sait des feux qui ont fait au moins 53 morts et provoqué des milliers d'évacuations à Maui

Toutes les victimes retrouvées jusqu'à présent ont péri dans un incendie qui a pratiquement réduit en cendres Lahaina, le haut lieu touristique de l'île de Maui, ont confirmé les autorités. Cette ville historique, ex-capitale du royaume d'Hawaï au XIXe siècle, est à "80% détruite", a détaillé le gouverneur. En outre, environ 11 000 foyers et commerces restaient sans électricité jeudi après-midi dans l'archipel, selon le site PowerOutage.

Des habitants se sont jetés à la mer

Alimentés par des vents violents, nourris par la force de l'ouragan Dora qui passe actuellement dans l'océan Pacifique, les feux se sont propagés tellement rapidement que la population a été prise de cours. Une centaine d'habitants se sont jetés à la mer pour échapper aux flammes, selon les garde-côtes. 

Par ailleurs, l'île d'Hawaï a également été touchée par des feux de moindre ampleur. Ils sont désormais sous contrôle. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.