Cet article date de plus de deux ans.

Le lourd bilan de l'incendie meurtrier à Paris

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Le lourd bilan de l'incendie meurtrier à Paris
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'incendie meurtrier, survenu dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février à Paris, a causé la mort de dix personnes.

Face aux pompiers, la force de l'incendie est d'une rare intensité. Cette jeune femme vient d'en réchapper : "J'habite au huitième étage, le dernier étage, et j'enjambais plusieurs balcons, au-dessus du vide, pour pouvoir me protéger. Ensuite, on s'est retranché dans un coin. Des gens sont montés jusqu'à moi, à bout de bras, pour échapper aux flammes". Il est un peu plus de minuit, dans la nuit du lundi 4 au mardi 5 février, quand l'incendie se déclare dans le 16e arrondissement de Paris. Les voisins sont réveillés par les appels à l'aide et les consignes des secours. "C'était difficile de voir ça et d'entendre des gens crier", confie un riverain.

250 pompiers mobilisés

Pour les pompiers, l'intervention est risquée. Le bâtiment, ne donnant pas sur la rue, les camions ne peuvent s'approcher au plus près du sinistre. Ils ne disposent que de lances d'incendie et de courtes échelles portatives. Les évacuations se déroulent dans les couloirs enfumés, par rappel au bout d'une corde ou sur les barreaux d'une échelle. Le feu sera maîtrisé en fin de nuit. Au total, 250 pompiers ont été mobilisés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.