Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : le casse-tête de la dépollution

La direction de Normandie Logistique estime qu'il est quasiment impossible que l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen (Seine-Maritime) ait démarré sur son site. Lubrizol dit le contraire et assure avoir des vidéos qui le prouvent. En attendant, la dépollution est en cours. 

FRANCE 2

C'est une intervention où toutes les précautions sont prises. Des morceaux de toitures de l'usine Lubrizol ont atterri dans le jardin d'une maison située dans le centre-ville de Rouen (Seine-Maritime). Le propriétaire a fait appel à des professionnels. Des fibres qui pourraient contenir de l'amiante, source d'inquiétude pour cet habitant. "Il faut nettoyer pour être plus sereins quand les enfants joueront dans le jardin",  explique Pierrick Blons.

Une équipe de dépollution intervient dans un rayon de huit kilomètres autour de l'usine

Dépolluer, éliminer tous risques sanitaires : les équipes d'intervention mandatées par Lubrizol ont reçu près de 130 signalements. L'équipe de dépollution intervient dans un rayon de huit kilomètres autour du site de l'usine Lubrizol pour passer la région au peigne fin. L'amiante, interdite depuis 1997, représente un danger pour la santé. "Les fibres d'amiante vont être inhalées lors de la respiration pour se retrouver dans les poumons. À long terme, cela peut entraîner des cancers", indique le professeur Gilles Dixsaut, président de la fondation du souffle.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'usine Lubrizol de Rouen, le 8 octobre 2019.
L'usine Lubrizol de Rouen, le 8 octobre 2019. (LOU BENOIST / AFP)