Incendie de l'usine classée Seveso à Rouen : de nombreuses plaintes déposées

En direct de Rouen (Seine-Maritime), le journaliste Julien Cholin fait le point après l'incendie de l'usine classée Seveso jeudi 26 septembre.

FRANCE 3

Depuis l'incendie de l'usine classée Seveso à Rouen (Seine-Maritime) jeudi 26 septembre, l'inquiétude des habitants grandit. Ils sont nombreux à s'être rassemblés mardi 1er octobre pour demander des réponses. Selon le journaliste de France 3 Julien Cholin, présent sur place, de nombreux appels ont été passés au service des urgences. "À peine une vingtaine de consultations" ont été constatées à l'hôpital.

Pas d'afflux chez les médecins

C'est la même tendance du côté des médecins de la ville. "Pas d'afflux massif vers les cabinets médicaux". En revanche, "les cabinets d'avocat ne désemplissent pas", poursuit le journaliste. "Une quarantaine de plaintes auraient déjà été transmises selon le parquet de Rouen, en lien avec l'incendie".

Le JT
Les autres sujets du JT
La main couverte de poussière noire d\'un agriculteur, à Saint Martin-du-Vivier, près de Rouen (Seine-Maritime), le 30 septembre 2019, après l\'incendie de l\'usine Lubrizol.
La main couverte de poussière noire d'un agriculteur, à Saint Martin-du-Vivier, près de Rouen (Seine-Maritime), le 30 septembre 2019, après l'incendie de l'usine Lubrizol. (LOU BENOIST / AFP)