Californie : dans les flammes de Los Angeles

En Californie, l'état d'urgence a été décrété ce vendredi 8 décembre dans l'après-midi. 250 000 personnes ont été évacuées.

FRANCE 2

Ce vendredi 8 décembre au soir, c'est l'un des plus vigoureux incendies de Californie qui fait rage. Au nord de San Diego, il ravage depuis 24 heures des lotissements. L'eau, venue du ciel, des hélicoptères, ne parvient toujours pas à maîtriser les flammes. Au sol et sur un autre front de feu, les pompiers ont choisi de laisser brûler la foret. Ils se concentrent avec leurs hommes autour des maisons et tentent de les protéger en allumant eux-mêmes des incendies. "Ça, c'est une torche. À l'intérieur, il y a un mélange d'essence et de gaz. On l'allume pour créer des contre-feux tout autour des maisons. Ça empêche l'incendie de s'approcher, ça le repousse", explique un pompier.

"On n'a pas eu une goutte de pluie cette année"

Les foyers se ravivent au gré du vent, et la trajectoire du feu est incontrôlable. Marie-Virginie Snyder est française; elle ne sait pas encore si sa maison a brulé. Ce qui l'inquiète, ce sont les sécheresses à répétition. "On n'a pas eu une goutte de pluie cette année. Normalement, il commence à pleuvoir en septembre-octobre. Alors c'est extrêmement sec", témoigne cette résidence d'Ojay (Californie). Aucun habitant ne franchira le mur de feu. La Californie brule depuis 5 jours maintenant, et les nuages de fumée rougissent son soleil légendaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le soleil est obscurici par la fumée de l\'incendie \"Creek\", à Sylmar au nord de Los Angeles, au matin du 5 décembre 2017, deuxième jour de la vague d\'icendie qui touche la région.
Le soleil est obscurici par la fumée de l'incendie "Creek", à Sylmar au nord de Los Angeles, au matin du 5 décembre 2017, deuxième jour de la vague d'icendie qui touche la région. (GENE BLEVINS / REUTERS)