Californie : après les incendies, les sinistrés font face à la pluie

Alors qu'ils ont perdu leur maison dans les violents incendies qui ont ravagé la Californie, les rescapés, logés dans des camps de fortune, font désormais face à la pluie.

La pluie a commencé à tomber sur un camp de fortune situé sur le parking d'un supermarché de Chico en Californie, rendant la situation des sinistrés encore plus difficile à vivre. Plusieurs centaines de personnes y ont trouvé refuge après les incendies. "Il y a eu un tel afflux d'aide, de soutien, de nourriture. Les gens apportent des manteaux, des parapluies et sont tellement serviables, mais à la fin de la journée, je n'ai nulle part où aller (...) Je suis triste, je suis en colère et je souhaite juste qu'on nous indique un endroit où échapper à la pluie", confie en larmes une rescapée dont la maison a été détruite par les incendies.

Toujours 563 disparus

La municipalité presse les réfugiés de se rendre dans les abris de la Croix-Rouge car la pluie risque d'inonder le camp. Certains hésitent encore à partir, des cas de gastroentérite ont été signalés dans les centres d'hébergement. À une vingtaine de kilomètres de là, la pluie complique aussi la tâche des pompiers qui cherchent des restes humains dans les décombres de Paradise, ravagée par les flammes le 8 novembre dernier. Selon le dernier décompte officiel, 563 personnes sont toujours portées disparues dans la région.

Une voiture et des maisons brûlent dans la ville de Paradise (Californie), aux Etats-Unis, le 8 novembre 2018.
Une voiture et des maisons brûlent dans la ville de Paradise (Californie), aux Etats-Unis, le 8 novembre 2018. (JOSH EDELSON / AFP)