Aisne : Elisa Pilarski aurait été tuée par son chien

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Affaire Elisa Pilarski : elle aurait été tuée par son chien
Franceinfo
Article rédigé par
Alice Rougerie, Nicolas Coadou, Valérie Lucas, D. Basier, C. Michelland, E. Delbecque - franceinfo
France Télévisions

Elisa Pilarski, 29 ans, était morte le 16 novembre 2019 dans une forêt de l’Aisne, tuée par morsures canines. Un rapport vétérinaire met hors de cause les chiens de chasse à courre.

Elisa Pilarski a-t-elle été mordue à mort par Curtis, le chien qu'elle promenait dans la forêt de Retz (Aisne) mi-novembre 2019 ? C'est ce que concluent deux vétérinaires mandatés par la justice. Leur rapport met donc hors de cause les chiens de chasse présents le même jour, au même endroit. Le document rapporte notamment que la taille des morsures sur le corps de la jeune femme de 29 ans, qui était enceinte, correspond bien à celle de la mâchoire du pitbull Curtis qu’elle promenait.

Un pitbull dressé au combat

Curtis a été illégalement importé des Pays-Bas avec des documents falsifiés. Dressé au combat, le chien est obnubilé, selon les experts, par la volonté de mordre. Son maître, le conjoint d'Elisa Pilarski, est désormais au cœur de l'enquête. Une contre-expertise a déjà été demandée, mais la mère de l'avocate de la jeune femme dénonce une procédure éprouvante. "Pour une maman qui a perdu sa fille unique alors qu'elle portait en elle un bébé, toutes les discussions qui sont faites autour d'un chien qu'on dit 'victime', (…) ma cliente ne veut pas en entendre parler", rapporte Me Caty Richard. Les tests ADN devraient confirmer l'identité du chien qui a tué Elisa Pilarski.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.