Cet article date de plus d'un an.

Explosion d'un immeuble à Paris : sept immeubles font l'objet d'un arrêté de péril

Delphine Bürkli, la maire du 9e arrondissement, estime à encore au moins une semaine le délai nécessaire à leur consolidation.

Article rédigé par
avec France Bleu Paris - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'explosion rue de Trévise à Paris, samedi 12 janvier, a fragilisé la structure de plusieurs immeubles alentours. (DANIEL FOURAY / MAXPPP)

Sept immeubles situé à proximité de celui où a eu lieu l'explosion samedi 12 janvier, rue de Trévise, à Paris, qui a fait quatre morts, font l'objet d'un arrêté de péril lundi 14 janvier, rapporte France Bleu Paris. En tout, 12 immeubles sont toujours inaccessibles.

"La déflagration a été d'une violence absolument inouïe et les désordres structurels sont extrêmement nombreux. Dans ces sept immeubles, vous avez des dégâts absolument considérables, et c'est vrai qu'il faut dire la vérité, la situation ne va pas être rétablie en trois jours, cela va prendre du temps", a expliqué Delphine Bürkli, la maire du 9e arrondissement. 

Il faudra au moins encore une semaine pour consolider

"Ces immeubles en arrêté de péril vont être consolidés, des IPN (poutres en acier servant à soutenir une construction) vont être installés dans quelques jours. J'espère le plus tôt possible mais il faut attendre un délai au moins d'une semaine pour que les charpentiers, tous les services puissent consolider ces bâtiments. Les experts travaillent d'arrache-pied", a-t-elle ajouté.

Lundi, la mairie de Paris a organisé une réunion pour les habitants et les commerçants touchés, pour les accompagner dans leurs premières démarches, notamment avec les assureurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.