Complotisme : "Youtube a une responsabilité dans la visibilité et la toxicité" de Rémy Daillet, selon un spécialiste des cultures numériques

Le complotiste Rémy Daillet est soupçonné d’avoir monté une opération secrète baptisée "Opération Azur" pour s'emparer de l'Elysée.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Rémy Daillet Widemann devant un juge des libertés et de la détention dans une salle d'audience de la cité judiciaire de Nancy le 16 juin 2021. (ALEXANDRE MARCHI / MAXPPP)

"Youtube a une responsabilité dans la visiblité et la toxicité" de Rémy Daillet, figure du complotisme mis en examen depuis le 22 octobre pour "association de malfaiteurs terroriste" et placé en détention provisoire, selon Tristan Mendès-France, maître de conférences à l'université Paris-Diderot, spécialiste des cultures numériques et collaborateur de l'Observatoire du conspirationnisme.

Rémy Daillet, également poursuivi dans l'affaire de l'enlèvement de la petite Mia, est soupçonné d'avoir voulu organiser, depuis la Malaisie, un coup d'Etat pour s'emparer de l'Elysée. Un projet secret, baptisé "Opération Azur", que Rémy Daillet avait esquissé sur Youtube, explique Tristan Mendès-France. Les grandes lignes de ce projet ont été révélées par Le Parisien et confirmés à franceinfo jeudi 28 octobre, de source proche du dossier. Parmi les membres de cette opération, des anti-vaccins, des militants néo-nazis, des survivalistes complotistes, et des gilets jaunes, qui voulaient également s'attaquer à des centres de vaccination, des antennes 5G et une loge maçonnique.

franceinfo : L'existence d'une telle opération, aussi organisée, vous a-t-elle surpris ?

Tristan Mendès-France : Pas trop, parce qu'il a, depuis le 17 octobre 2020 sur Youtube, expliqué assez clairement le programme qu'il avait, de renversement de la République, avec son coup d'Etat. Il a multiplié en ligne les interventions, les live. Il en a fait de nombreux, dans lesquels il expliquait, par le menu, comment il envisageait d'organiser son mouvement. Il ne se cachait pas d'avoir des militaires prêts à participer. Il était assez convaincu que son plan marcherait, et il en faisait état assez clairement en ligne.

Il y a des profils très différents dans cette opération. Qu'est-ce qui les rassemble ? Qu'est-ce qui les attire dans les discours de Rémy Daillet ?

Essentiellement un sentiment de défiance et de frustration, de défiance idéologique par rapport au gouvernement. Il y a des profils liés à l'extrême droite radicale. Une frustration probablement alimentée par la pandémie, et qui a participé à ce décrochage d'une partie de la population. Cette frustration s'est traduite par une recherche, en ligne, par ces personnes, de figures, peut-être de sauveurs. Et c'est un peu comme ça que Rémy Daillet se présentait.

L'avocat de Rémy Daillet défend son client sur la ligne suivante : "S'il y a eu projet de coup d'Etat violent, il y était étranger. Lui prônait un renversement pacifique." Est-ce que c'est ce qui revient dans ses discours ?

Pas tout à fait. Il avait clairement un discours extrêmement agressif, et radical. Il dénonçait la maçonnerie. Rémy Daillet faisait des références à la mouvance insurectionnelle américaine QAnon, dont il admirait la mécanique. Il avait clairement en lui les germes d'une action violente. Publiquement, il essayait de s'afficher avec un visage plus ou moins propre. Mais derrière, sur des "live", il poussait ses ouailles à s'organiser en cellules.

Les réseaux sociaux aident ces profils-là, permettent un essor de ce mouvement ?

Si vous enlevez les réseaux sociaux, vous n'avez pas le phénomène Daillet. Tout s'est fait en ligne. Il y a eu d'abord cette viralisation sur Youtube, qui a une responsabilité dans sa visibilité et sa toxicité. Et puis, il y a des plateformes plus confidentielles, comme Telegram, qui leur permettent de se coordonner en petits groupes, et de se radicaliser ensemble. Le militantisme en ligne, de clavier peut se traduire dans le réel. Il ne faut pas négliger le fait que de diffuser très largement, comme Rémy Daillet a pu le faire sur Youtube, des appels inquiétants, voire toxiques, peuvent convaincre même quelques individus à la frange. Il suffit de quelques-uns, avec des profils fragiles, pour basculer dans des actes très inquiétants.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Enlèvement de Mia

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.