Enlèvement à Lyon : les policiers sur la piste du grand banditisme

L'enquête sur le versement d'une rançon par un convoyeur de fonds après le kidnapping de sa fille à Lyon (Rhône) a été confiée vendredi 9 février à la police judiciaire. Les précisions du journaliste Étienne Prigent.

Voir la vidéo
FRANCE 2

La police judiciaire saisie de l'enquête après le versement d'une rançon de plusieurs millions d'euros jeudi 8 février. Un convoyeur de fonds en Suisse a été obligé de remettre le contenu de son fourgon pour obtenir la libération de sa fille, kidnappée plus tôt à Lyon (Rhône). Pour l'heure, il n'y a eu aucune interpellation et selon une source proche du dossier, il n'y a aucune raison de remettre en doute la version de la jeune fille séquestrée, même si des points restent à éclaircir.

Un appel à témoin pour identifier trois hommes

La police cantonale vaudoise a lancé un appel à témoin. Elle évoque trois hommes de corpulence moyenne, entre 1m70 et 1m75, tout de noir vêtus, gantés, cagoulés, et parlant français avec un "accent du sud de la France ou peut-être d'Afrique du Nord". Ils ont fui à bord d'un 4x4 de marque Porsche, de couleur foncée, sans faire de blessés. Autant d'éléments qui laissent penser que cette affaire pourrait bien relever du grand banditisme.

L\'entrée d\'un commissariat (photo d\'illustration).
L'entrée d'un commissariat (photo d'illustration). (MAXPPP)