Immeubles effondrés à Marseille : l'enquête se poursuit, les questions demeurent

Les secouristes ont dû stopper leurs recherches, mercredi 7 novembre, alors que deux personnes sont toujours portées disparues. Les habitants, eux, ne décolèrent pas.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Lundi 5 novembre, trois immeubles de la rue d'Aubagne, à Marseille (Bouches-du-Rhône), se sont effondrés, faisant six victimes, selon un bilan encore provisoire. Par peur d'un effet domino, les autorités ont décidé de détruire deux bâtiments voisins jeudi 8 novembre. "Une pelleteuse va enlever morceau par morceau le 69 et les étages supérieurs du 71 [de la rue d'Aubagne]", explique Julien Ruas, adjoint au maire de Marseille aux risques urbains.

Deux personnes toujours portées disparues

Les secouristes ont dû stopper leurs recherches, mercredi après-midi, alors que deux personnes sont toujours portées disparues. Ces dernières se trouvent peut-être toujours sous les décombres. Les habitants, eux, ne cachent pas leur colère. "Je suis triste et révoltée", témoigne une habitante. Pointé du doigt, Jean-Claude Gaudin s'exprimera jeudi pour faire le point sur l'enquête et rappeler la politique de la ville en matière de logement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les secouristes ont dû stopper leurs recherches, mercredi 7 novembre, alors que deux personnes sont toujours portées disparues. Les habitants, eux, ne décolèrent pas.
Les secouristes ont dû stopper leurs recherches, mercredi 7 novembre, alors que deux personnes sont toujours portées disparues. Les habitants, eux, ne décolèrent pas. (France Z)