Effondrement à Marseille : les dernières images avant la catastrophe

Le 5 novembre dernier, deux immeubles s'étaient effondrés dans la rue d'Aubagne, à Marseille (Bouches-du-Rhône), entraînant la mort de huit personnes. "Envoyé spécial" a essayé de comprendre comment ces bâtiments avaient pu s'écrouler en quelques secondes seulement.

Au matin du 5 novembre dernier, un locataire filme. Il est inquiet. Il est 8h45. Il n'imagine pas que dans exactement 21 minutes, son immeuble, rue d'Aubagne, à Marseille (Bouches-du-Rhône), va s'effondrer. En une nuit, de nouvelles fissures sont apparues dans sa chambre. Ces images, extraites de l'émission d'"Envoyé spécial", sont destinées à son syndic. Le locataire veut les convaincre d'intervenir au plus vite. À cet instant, l'immeuble est en train de bouger. La catastrophe est imminente. 

Des immeubles réduits en poussières en quelques secondes

Celui qui a filmé le 65, rue d'Aubagne, juste avant qu'il ne s'effondre, c'est Abdel, 33 ans. Le regard toujours inquiet, deux semaines après le drame. À 8h51, Abdel fait une dernière vidéo. Les murs de l'entrée de son immeuble s'effritent sous ses yeux. Il part immédiatement prévenir le syndic. Soudain, un immense fracas. Il est 9h09, son immeuble est parti en poussières. Affolés, tous les passants appellent les secours. Comme un séisme en plein cœur de Marseille, deux bâtiments de cinq étages sont réduits à des tas de gravats en quelques secondes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux immeubles de la rue d\'Aubagne, à Marseille, se sont effondrés le 5 novembre 2018.
Deux immeubles de la rue d'Aubagne, à Marseille, se sont effondrés le 5 novembre 2018. (GERARD JULIEN / AFP)