VIDEO. Disparues de Perpignan : l’énigme du légionnaire Benitez

"Envoyé spécial" consacre une enquête sur le fait divers le plus retentissant de l’été 2013, celui des disparues de Perpignan.

France 2/Francetv info

Dix mois après le suicide, à Perpignan, de l’adjudant-chef Francisco Benitez, soupçonné d’avoir tué sa femme et sa fille, le magazine "Envoyé spécial" revient sur l’affaire dite des "disparues de Perpignan" dans une enquête diffusée jeudi 29 mai à 20h45 sur France 2.

Le 14 juillet 2013, Allison,19 ans, et sa mère Marie-Josée disparaissent. Incompréhensible pour les amis d’Allison, car la jeune fille est sur le point de réaliser son rêve : concourir à l’élection de Miss Roussillon. De son côté, le père et mari, Francisco Benitez, un sous-officier de la Légion étrangère, reste étrangement discret et ne porte pas plainte après leur disparition. Le 5 août, il se pend dans la cour de sa caserne alors que de plus en plus de questions se posent sur son rôle. La veille, il a même tourné une vidéo dans laquelle il clame son innocence.

Ce suicide provoque un incroyable rebondissement. Neuf ans plus tôt, une autre femme avait disparu dans l’entourage de Francisco Benitez : une jeune Brésilienne, Simone, sa maîtresse. A l’époque, le légionnaire n’avait pas été inquiété par la police, mais entendu comme simple témoin. L’enquête a-t-elle été bâclée ? Si les investigations sur la disparition de Simone avaient été menées à bien, l’affaire des "disparues de Perpignan" aurait-elle existé ?

Francisco Benitez dans une vidéo publiée par \"Paris Match\", dimanche 4 août.
Francisco Benitez dans une vidéo publiée par "Paris Match", dimanche 4 août. (FRANCETV INFO)