Mort de Steve Maia Caniço : le préfet de Loire-Atlantique de l’époque mis en examen

Publié
Mort de Steve Maia Caniço : le préfet de Loire-Atlantique de l’époque mis en examen
France 2
Article rédigé par
N. Bidard, M. Semerjian - France 2
France Télévisions

Jeudi 14 octobre, le plus haut représentant de l’État en poste au moment de la mort de Steve Maia Caniço a été mis en examen pour homicide involontaire.

Dans l’affaire Steve Maia Caniço, le préfet de Loire-Atlantique, en poste au moment des faits, vient d’être mis en examen. Claude d’Harcourt, alors plus haut représentant de l’État en poste, est poursuivi pour homicide involontaire. Dans la nuit du 21 au 22 juin 2019, en marge de la Fête de la musique, sur les bords de Loire à Nantes (Loire-Atlantique), il est quatre heures du matin quand la police intervient pour mettre fin à une soirée électro.

Déjà d’autres mises en examen

Une dizaine de personnes chutent dans la Loire. Steve Maia Caniço, lui, animateur périscolaire de 24 ans, disparaît. Son corps n’est retrouvé dans le fleuve qu’un mois après. D’autres protagonistes ont été mis en examen en juillet pour homicide involontaire, notamment le directeur de cabinet du préfet et le commissaire de police en charge du dispositif au moment des faits. La mairie de Nantes, Nantes Métropole, la maire de Nantes et son adjoint chargé de la sécurité ont été placés sous le statut de "témoin assisté".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.