Cet article date de plus de quatre ans.

Disparition de Lucas Tronche dans le Gard : la police diffuse un nouvel appel à témoin avec portrait-robot actualisé

Plus de deux ans après la disparition de Lucas Tronche, un adolescent de 15 ans, dans le Gard, la police nationale diffuse un portrait-robot actualisé d'un témoin capital. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le nouveau portrait robot diffusé par la police nationale. (POLICE NATIONALE)

La police lance un nouvel appel à témoin plus de deux ans après la disparition de Lucas Tronche, à Bagnols-sur-Cèze (Gard), a rapporté France Bleu Gard Lozère. Le portrait-robot d'un homme qui aurait été aperçu sur le lieu de la disparition de l'adolescent, deux heures avant les faits, a été actualisé. 

Il s'agit d'un témoin important aux yeux des enquêteurs. L'homme est âgé d'une quarantaine d'années, il est chauve et a les deux avant-bras tatoués. Un premier portrait-robot avait déjà été diffusé en décembre dernier, précise France Bleu Gard Lozère, qui indique que les enquêteurs ont apporté des corrections sur la couleur des yeux : clairs et non noirs, et sur sa voiture : il pourrait s'agir soit d'une Citroën Visa, d'une Citroën AX, ou d'une Fiat Panda. La voiture serait immatriculée dans l'Hérault.

"On bascule vers quelque chose de plus inquiétant"

Pour le père de Lucas Tronche, Éric Tronche interrogé par France Bleu Gard Lozère, ces détails actualisés du portrait-robot "sont importants". "Si quelqu'un a reconnu le témoin, mais ne l'a pas signalé", explique Eric Tronche, "parce qu'il n'avait pas la voiture indiquée ou pas les mêmes yeux, ça peut être pénalisant pour l'enquête". Éric Tronche s'inquiète de voir que ce témoin recherché ne s'est pas signalé depuis la première diffusion. "On bascule là vers quelque chose de plus inquiétant", a-t-il confié à France Bleu Gard Lozère.

Lucas Tronche a disparu le 18 mars 2015 à Bagnols-sur-Cèze (Gard), alors qu'il se rendait à un cours de natation. Il était alors âgé de 15 ans. L'enquête est menée par à la police judiciaire de Montpellier. Une grande campagne nationale d'affichage a été organisée en août 2016 avec la diffusion de 700 panneaux 4×3.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Faits-divers

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.