Meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais reconnaît avoir pris en stop le caporal

Nordahl Lelandais a reconnu avoir pris en stop le jeune caporal de 23 ans, mais il réfute l'avoir tué pour le moment. 

Cette vidéo n'est plus disponible

Nordahl Lelandais a reconnu avoir pris en stop le jeune militaire de 23 ans la nuit de sa disparition. Le 12 avril 2017, le caporal Arthur Noyer monte donc dans la voiture de Nordahl Lelandais à la sortie de cette boîte de nuit pour rejoindre sa caserne dans la banlieue de Chambéry (Savoie). Il affirme néanmoins aux juges avoir ensuite déposé le jeune caporal un peu plus loin, sans préciser où. Une version peu convaincante pour les enquêteurs. 

Le suspect donne des informations au compte-goutte 

Les téléphones des deux hommes bornent sur des zones qui ne sont pas du tout sur le chemin de la caserne : successivement à Saint-Baldoph (à 3h05) et à Apremont (3h11). Jusqu'à présent, Nordahl Lelandais n'avait jamais reconnu le moindre contact avec le caporal. Comme dans l'affaire Maëlys, le suspect donne des informations au compte-goutte, seulement quand les enquêteurs le mettent face à des éléments incontestables. Pour les parents de la jeune fille assassinée, c'est insupportable. Les enquêteurs attendent maintenant que Nordahl Lelandais en dise plus sur son emploi du temps de la soirée. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook.
Nordahl Lelandais sur une photo publiée sur son compte Facebook. (FACEBOOK)