Arthur Noyer : Nordahl Lelandais maintient la version de la bagarre qui a mal tourné

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais maintient la version de l'accident
franceinfo
Article rédigé par
S. Neumayer - franceinfo
France Télévisions

Au deuxième jour du procès de Nordahl Lelandais aux assises de Savoie mardi 4 mai, ces ex-compagnes et compagnons sont venus raconter à la barre qu’il était possessif, voire violent. L'accusé campe sur sa version du meurtre d’Arthur Noyer. 

Mardi 4 mai, lors du deuxième jour du procès aux assises de Chambéry (Savoie) de Nordahl Lelandais pour le meurtre du caporal Arthur Noyer, mort dans la nuit du 11 au 12 avril 2017, l’accusé a donné sa version des faits. Il a répété la version donnée pendant l'instruction. Il reconnaît avoir pris Arthur Noyer en stop, puis le jeune militaire l'aurait accusé d'avoir tenté de voler son téléphone avant de porter les premiers coupsNordahl Lelandais n'aurait donc fait que riposter, selon ses dires.

Des massages cardiaques

Et lorsqu'il se serait aperçu que le jeune homme était au sol, inanimé, il aurait tenté à deux reprises de lui faire des massages cardiaques, en vain. Ensuite, Nordahl Lelandais s'est adressé directement à Arthur Noyer en fixant son portrait posé dans la salle et apporté par les parents du caporal : "Je suis désolé pour toi Arthur, je dis la vérité". Une version qui ne colle pas, sur plusieurs points, avec les résultats de l’enquête et les témoignages des proches de la victime. Ces derniers sont attendus à la barre mercredi. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nordahl Lelandais

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.