Meurtre d'Alexia Daval : une expertise psychiatrique décrit Jonathann Daval comme "dangereux sur un plan criminologique"

Franceinfo a pu consulter les expertises psychologiques de Jonathann Daval, principal suspect du meurtre de son épouse Alexia il y a un an. Un homme décrit par les experts comme colérique et manipulateur, ce que conteste son avocat.

Jonathann Daval devant les parents d\'Alexia, Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, à Gray (Haute-Saône), le 2 novembre 2017.
Jonathann Daval devant les parents d'Alexia, Jean-Pierre et Isabelle Fouillot, à Gray (Haute-Saône), le 2 novembre 2017. (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Selon une expertise psychiatrique datée du 12 juillet 2018 que franceinfo a pu consulter jeudi 4 octobre, Jonathann Daval est un homme "dangereux sur le plan criminologique". Mis en examen pour le meurtre de sa femme, Alexia Daval, il peut aussi "transformer la réalité", souligne par ailleurs une expertise psychologique datée du 6 juin 2018 à laquelle franceinfo a eu accès. 

"L’intéressé ne présente pas, pour ma part, un état dangereux sur le plan psychiatrique. Mais il est dangereux sur le plan criminologique", explique l'expert psychiatrique dans son rapport, notamment car il "s'inscrit dans un secret, dans un espace entre le dit et le non-dit" qui "cache au final assez mal une propension à la toute puissance et la dangerosité qu’elle peut impliquer". De son côté, l'expert psychologique de Jonathann Daval estime que "nous sommes en présence d’une personnalité très complexe qui ne semble pas être ce qu’il paraît". 

Sous un aspect fragile, dépendant, soumis, les tests mettent en lumière un homme déterminé, plutôt dominant, qui peut, le cas échéant devenir colérique, voire agressifRapport d'expertise

Alors que le trentenaire, après avoir avoué le meurtre de sa compagne, affirme désormais qu'elle a été tuée par son beau-frère, Grégory Gay, l'expert psychologique le décrit comme "un sujet mal structuré qui peut s’adapter ou transformer la réalité en fonction des circonstances".

Il peut devenir simulateur pour préserver son ego et éviter que son image soit détruite au regard d’autruiRapport d'expertise

"Son discours paraît varier en fonction des éléments portés à sa connaissance, s’adapter et semble en contradiction avec l’objectivité des faits relatés", continue l'expert dans son rapport. 

Des expertises contestées par l'avocat  

"Il n’y a pas un élément dans le dossier qui permette d’affirmer que Jonathann Daval était quelqu’un de colérique", a réagi sur franceinfo son avocat, Maître Randall Schwerdorffer. 

Il n’y a pas un élément dans le dossier qui permette de dire que Jonathann Daval était capable d’accès de violence. C’est totalement péremptoireAvocat de Jonathann Davalà franceinfo

"Le travail de l’expert, ce n’est pas de chercher la vérité de ce qui s’est passé le jour de la disparition d’Alexia, on a l’impression que c’est ce qu’il essaie de faire", déplore Maître Randall SchwerdorfferLes avocats de Jonathann Daval déposeront vendredi une demande de mise en liberté de leur client. 

Le beau-frère d'Alexia demande à être confronté à Jonathann Daval

Après avoir reconnu avoir tué de sa femme, Jonathann Daval était revenu sur ses aveux, fin juin, niant être l'auteur du meurtre et accusant, contre toute attente, son beau-frère, Grégory Gay. "Monsieur Gay souhaite aujourd’hui faire face à son accusateur", a déclaré son avocat Maître Renaud Portejoie, jeudi 4 octobre à franceinfo. Grégory Gay "est partie civile, il n’a pas souhaité dans un premier temps réagir aux nombreuses versions qui ont été livrées à l’institution judiciaire", explique l'avocat.

Aujourd'hui, il souhaite réagir de façon extrêmement ferme et indiquer qu’il trouve ce positionnement indécent et abject, et cette demande de remise en liberté du même acabitavocat de Grégory Gayà franceinfo

Dans la lettre de demande de confrontation datée du 1er octobre 2018 et adressée au tribunal de grande instance de Besançon, que franceinfo a pu se procurer, la dernière version du trentenaire est qualifiée de "particulièrement odieuse" pour la famille de la victime. "Si l’invraisemblance de ces allégations et le caractère totalement farfelu des indications données dans cette dernière phase a conduit mes clients à prendre du recul sur les accusations ainsi portées par le mis en examen, sa persistance dans cette odieuse version et surtout la persévérance de ses conseils à répandre cette théorie sur les plateaux télévisés, à destination du grand public, rendent désormais indispensable l’organisation d’une confrontation entre Jonathann Daval et mes clients", explique Maître Gilles-Jean Portejoie qui signe la lettre. L'avocat précise par ailleurs que ses clients "se réservent également la possibilité d’un dépôt de plainte pour dénonciation calomnieuse".