Cet article date de plus de deux ans.

Procès de l'affaire Troadec : la perpétuité requise contre Hubert Caouissin pour le quadruple meurtre

La peine maximale, trois ans de prison ferme, a également été requise à l'encontre de Lydie Troadec, jugée pour modification de scène de crimes et recel de cadavres.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Les avocats d'Hubert Caouissin s'expriment devant la presse, à la cour d'assises de Loire-Atlantique, à Nantes, le 22 juin 2021. (MAXPPP)

La réclusion criminelle à perpétuité a été requise, mardi 6 juillet, devant les assises de Loire-Atlantique contre Hubert Caouissin pour le quadruple meurtre de la famille Troadec, en février 2017, à Orvault, près de Nantes.

"M. Caouissin est à l'origine de la mort de quatre personnes dans un bain de sang épouvantable (...) Il est trop dangereux, il n'est pas question qu'il sorte", a lancé l'avocate générale, Charlotte Gazzera. "Le législateur n'avait pas imaginé qu'on pouvait avoir un meurtre aggravé par un, deux, trois autres meurtres. En droit américain, il encourrait quatre perpétuités. On n'est pas en droit américain, mais ça vous donne une idée de ce que je vais requérir", avait-elle préalablement déclaré, selon le compte rendu d'une journaliste de France Inter.  

La peine maximale, trois ans de prison ferme, a également été requise à l'encontre de Lydie Troadec, 52 ans, jugée pour modification de scène de crimes et recel de cadavres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.