Affaire Troadec : les ADN des quatre membres de la famille ont été retrouvés sur les restes humains découverts dans le Finistère

Ils avaient été découverts à Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère), dans la ferme du principal suspect.

Une rose déposée sur une grille qui bloque l\'accès au domicile d\'Hubert Caouissi, le 10 mars 2017, qui a avoué avori tué les quatre membres de la famille Troadec. 
Une rose déposée sur une grille qui bloque l'accès au domicile d'Hubert Caouissi, le 10 mars 2017, qui a avoué avori tué les quatre membres de la famille Troadec.  (FRED TANNEAU / AFP)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

Il n'y a plus l'ombre d'un doute sur le sort de la famille Troadec"Les analyses ADN réalisées sur les corps retrouvés à Pont-de-Buis ont permis d'identifier Pascal Troadec, Brigitte Troadec, Sébastien Troadec et Charlotte Troadec", indique le procureur de la République de Nantes, Pierre Sennès, mardi 21 mars. Les fragments avaient été découverts il y a deux semaines, lors de fouilles menées à Pont-de-Buis-lès-Quimerch (Finistère), dans la ferme du principal suspect.

De nombreuses traces de sang appartenant à trois membres de la famille, à l'exception de Charlotte, avaient auparavant été découvertes par les enquêteurs dans leur pavillon dans la banlieue de Nantes, d'où ils avaient disparu le 16 février.

Des corps démembrés et des restes brûlés

A Pont-de-Buis-lès-Quimerch, à une quarantaine de kilomètres de Brest, les enquêteurs avaient mené des fouilles pendant plusieurs journées après les aveux d'Hubert Caouissin. Le beau-frère de Pascal Troadec avait indiqué aux policiers avoir tué les quatre membres de la famille, les avoir démembrés et avoir éparpillé leurs restes dans une zone marécageuse à proximité de sa ferme. Il avait également affirmé avoir tenté de brûler une partie de ces restes humains dans le four de ce bâtiment. 

Hubert Caouissin a été mis en examen, le 6 mars dernier, pour "assassinats" et "atteinte à l'intégrité d'un cadavre". Sa compagne Lydie, soeur de Pascal Troadec, a été mise en examen pour "modification de l'état des lieux d'un crime et recel de cadavres".