Cet article date de plus de six ans.

Ces trois lieux où l'enquête sur l'affaire Troadec a rebondi

L'enquête sur la mystérieuse disparition, depuis deux semaines, de la famille Troadec, a connu de nouveaux rebondissements jeudi avec la découverte de la voiture du fils à Saint-Nazaire et d'un manuel scolaire du père près de Brest. Le point sur l'affaire en trois lieux.

Article rédigé par France Info
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
L'affaire est un casse-tête pour les enquêteurs qui travaillent maintenant sur une zone de 300 km qui s’étend de la Loire Atlantique au Finistère.  (FRED TANNEAU / AFP)

Voilà deux semaines jour pour jour que les Troadec ont disparu. Les quatre membres de la famille se sont volatilisés dans la nuit du 16 au 17 février dans leur maison d’Orvault, en Loire-Atlantique. Ces derniers jours, plusieurs indices troublants ont été retrouvés : à Orvault, près de Nantes, à Dirinon, dans le Finistère, et à Saint-Nazaire .

Orvault (Loire-Atlantique)

Des policiers bloquent l'accès à la rue où se trouve le domicile des Troadec à Orvault, en Loire-Atlantique. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Jeudi 23 février, la police judiciaire investit le pavillon de la famille, situé 24 rue d'Auteuil, à Orvault, près de Nantes. Les volets sont fermés, la maison est vide. Sur place, les enquêteurs s’aperçoivent que plusieurs objets ont disparu : le matériel informatique, les brosses à dents, les brosses à cheveux. Élément troublant : du linge encore humide se trouve dans la machine à laver. Ils retrouvent des traces de sang dans plusieurs pièces de la maison. Après analyse de l'ADN, elles appartiennent au père, à la mère et au fils, mais pas à Charlotte. Ils constatent aussi que les traces de sang dans la maison ont été sommairement nettoyées. Une enquête est ouverte dans le cadre "d'homicides volontaires, enlèvements et séquestrations". Les deux véhicules du couple restés sur place sont saisis et placés sous scellés. Il manque le troisième véhicule, celui du fils.

Dirinon (Finistère) 

Des gendarmes fouillent l'étang du Roual à Dirinon, près de Brest, dans le Finistère. (FRED TANNEAU / AFP)

Le 1er mars, un pantalon ainsi que la carte Vitale de Charlotte Troadec, la fille de la famille âgée de 18 ans, sont retrouvés par une joggeuse à Dirinon, dans le Finistère, à 280 km du domicile des Troadec. La commune se trouve dans le berceau familial : le père de famille a grandi à Brest, et Brigitte, la mère, à Landerneau. Le patron de la gendarmerie du Finistère, Richard Pégourié, déploie d’importants moyens pour ratisser la zone : hélicoptère, patrouilles terrestres et motorisées, et plongeurs.

Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) 

Les enquêteurs emmène la Peugot 308 de Sébastien, le fils de la famille, retrouvée sur un parking à Saint-Nazaire. (JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP)

Le 2 mars, la Peugeot 308 de Sébastien Troadec, le fils de la famille âgé de 21 ans, est retrouvée par la sécurité publique près des chantiers navals à Saint-Nazaire, en Loire-Atlantique, à une soixantaine de kilomètres de la maison familiale et à près de 260 kilomètres de Dirinon. Vers 16h toujours jeudi, les plongeurs cessent de fouiller l'étang de Roual, près de Landerneau, après 2h30 de recherches Ils n'ont trouvé aucun corps ni voiture. Le jeu de piste qui a débuté en milieu de semaine se poursuit à côté de Dirinon, où les enquêteurs retrouvent un drap et un livre scolaire qui appartient à Pascal Troadec, le père de famille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.