Des objets de la période nazie vendus à la braderie de Lille

Lors de la traditionnelle braderie de Lille qui se terminait ce dimanche 6 septembre, les douanes sont intervenues sur un stand qui vendait des objets rappelant la période nazie

France 2

Les quelque deux millions et demi de visiteurs qui ont parcouru la braderie de Lille ce week-end ont pu découvrir un stand qui proposait des reliques du régime nazi, comme l'explique Angélique Forget, de France 2. Il y avait des carnets tenus par des soldats SS, des poignards gravés de croix gammées, ou encore des disques vinyles des discours d'Adolf Hitler. Ils étaient exposés aux yeux de tous.

 

Les passants ne sont pas surpris

 

Le propriétaire du stand qui dit ne parler qu'allemand refuse tout commentaire. Quant au public, il n'a pas l'air choqué. "Vendre ces objets, pourquoi pas ?", déclare ce passant rencontré par Angélique Forget. Selon la loi, vendre des objets nazis n'est pas un délit, mais les porter ou les exhiber est formellement interdit. Les contrevenants encourent jusqu'à 1 500 euros d'amende.

Le JT
Les autres sujets du JT