Le crash aérien, une malédiction de sportifs

L'accident qui a causé la mort de Camille Muffat, Florence Arthaud et Alexis Vastine est le dernier d'une longue liste de drames aériens qui ont touché les sportifs depuis plusieurs décennies. 

France 2

Les noms sont connus et malheureusement nombreux. Des victimes d'accidents d'avion ou d'hélicoptère dans le sport professionnel, on en compte depuis les années 1940.
Il suffit de prononcer le nom du boxeur Marcel Cerdan pour se rappeler de sa mort tragique dans un avion en partance pour les États-Unis, qui s'écrase dans l'archipel des Açores en octobre 1949. Cerdan devait affronter le célèbre Jake LaMotta quelques jours plus tard.

Différentes époques, différents climats

La même année, ce sont les joueurs de l'équipe de football du Torino qui décèdent dans un crash sur une colline de Turin. En 1958, huit joueurs de l'équipe de Manchester United périssent dans un accident d'avion à Munich. Quatorze ans plus tard, l'équipe de rugby uruguayenne de Montevideo voit son appareil s'écraser dans la cordillère des Andes, 29 personnes décèdent.
Et puis il y a ce Paris-Dakar 1986, où l'ancien pilote et fondateur du rallye Thierry Sabine s'écrase au centre du Mali avec, à ses côtés, le chanteur Daniel Balavoine.
En 1993, l'équipe nationale de football de Zambie est décimée par un accident en mer du Gabon. Ses successeurs se hisseront en finale de la Coupe d'Afrique un an plus tard.

Le JT
Les autres sujets du JT