Crash en Argentine : le récit du drame qui a coûté la vie à dix personnes

L'accident survenu sur le tournage d'une émission de TF1 a notamment tué Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine. Francetv info remonte le fil des événements.

Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, candidats de l\'émission \"Dropped\", avant de monter dans l\'hélicoptère qui s\'est écrasé, à Villa Castilla (Argentine), le 9 mars 2015.
Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, candidats de l'émission "Dropped", avant de monter dans l'hélicoptère qui s'est écrasé, à Villa Castilla (Argentine), le 9 mars 2015. (ALDO PORTUGAL / AFP)

Il est environ 17 heures, lundi 9 mars, à Villa Castilla, dans la précordillère des Andes, en Argentine. Le patineur Philippe Candeloro patiente, les yeux bandés. A côté de lui, le nageur Alain Bernard, qui n'a pas pu monter dans son hélicoptère "pour une question de poids", selon L'Equipe, attend aussi son tour.

>> Suivez en direct les dernières informations sur le crash en Argentine

Les deux sportifs, qui participent à "Dropped", nouveau programme de télé-réalité de TF1 produit par la société Adventure line production, attendent leur hélico, pour décoller vers la deuxième épreuve de l'émission. Une destination inconnue, en pleine nature, où ils devront se nourrir, au besoin construire un abri, et surtout, trouver leur chemin jusqu'à une ville, où ils pourront recharger leur téléphone portable pour appeler le présentateur Louis Bodin.

Une chute de 100 mètres

La navigatrice Florence Arthaud et la nageuse Camille Muffat, elles, viennent de prendre leur envol à bord d'un hélicoptère, en compagnie du boxeur Alexis Vastine. Un second hélico les suit pour les filmer, selon le spécialiste média du Figaro, quand un grand bruit éclate dans la Quebrada del Yeso, ce canyon situé à quelque 1 300 mètres d'altitude, dans la province de La Rioja, dans le nord-ouest de l'Argentine. Les deux appareils viennent de se télescoper, à 100 m au-dessus du sol, avant de s'écraser au milieu des broussailles.

A 400 mètres du lieu de l'accident, Philippe Candeloro se débarrasse de son bandeau. Il aperçoit des nuages de fumée, qui s'élèvent vers le ciel bleu.

Gabriel Gonzalez, un étudiant argentin en sciences politiques, assiste aussi à la scène. Sur Twitter, il partage la première photographie d'un appareil en flammes, et précise que l'accident se déroule "à 150 mètres de la place principale de Villa Castelli".

"Aucun moyen pour éteindre l'incendie"

Philippe Candeloro et Alain Bernard accourent vers la scène du drame, et découvrent les débris en flammes des deux appareils. Il est déjà trop tard. Ils n'ont "aucun moyen avec eux pour éteindre l'incendie. C'est monstrueux", raconte Alain Leblond, l'assistant du patineur, à Europe 1. A bord des appareils se trouvent, outre Florence Arthaud, Camille Muffat et Alexis Vastine, cinq membres de l'équipe de tournage de "Dropped", et deux pilotes argentins.

Comme le montre cette vidéo, authentifiée par la police locale, quelques habitants se précipitent aussi sur les lieux, impuissants.

"On sait très vite qu'il n'y a plus d'espoir"

L'animateur Louis Bodin et le reste de l'équipe, une quarantaine de personnes, attendent les candidats à 40 km de là, en haute altitude. Ils tournent quelques images avant l'arrivée de Florence, Camille et Alexis. Prévenu par radio, Louis Bodin sait "très vite qu'il n'y a plus d'espoir", raconte-t-il à RTL

Il n'y a aucun survivant, annonce la police de La Rioja, une heure plus tard. "Les deux hélicoptères sont au sol, à 20 mètres environ l’un de l’autre. Ils brûlent toujours et on ne peut pas éteindre le feu pour ne pas modifier la scène de l’accident", raconte un élu local, André Navarrete, à RFI, lundi soir.

On est partis avec beaucoup d'enthousiasme et de belles valeurs à transmettre dans cette émission. Tout ça est parti. On a du mal à y croireLouis Bodin, animateur de "Dropped"RTL

"Après un long périple à pied pour redescendre de la scène où on a installé le tournage, il manque beaucoup de monde à l'hôtel. C'est le moment le plus difficile", se souvient encore Louis Bodin, incrédule.

La police a bloqué l'accès à la zone de l'accident et les causes de la collision restent à déterminer. Une enquête pour homicides involontaires a été ouverte à Paris, pendant que les derniers candidats et l'équipe de tournage décimée sont rapatriés en France, sous le choc.