Paris : cinq suspects mis en examen et écroués pour le meurtre d'une prostituée transgenre dans le bois de Boulogne

Vanesa Campos, une travailleuse du sexe de 36 ans d'origine péruvienne, avait été tuée dans la nuit du 16 au 17 août alors qu'elle tentait d'empêcher plusieurs hommes de dépouiller un client dans le bois de Boulogne.

Des manifestants participent à une marche en hommage à Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée dans le bois de Boulogne, le 24 août 2018 à Paris.
Des manifestants participent à une marche en hommage à Vanesa Campos, une prostituée transgenre tuée dans le bois de Boulogne, le 24 août 2018 à Paris. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Cinq personnes ont été mises en examen et placées en détention provisoire après le meurtre d'une prostituée transgenre dans le bois de Boulogne, a appris franceinfo de source judiciaire lundi 27 août. Vanesa Campos, une travailleuse du sexe de 36 ans d'origine péruvienne, avait été tuée dans la nuit du 16 au 17 août alors qu'elle tentait d'empêcher plusieurs hommes de dépouiller un client dans le parc parisien.

Huit personnes avaient été arrêtées et placées en garde à vue mardi 21 août, dans le cadre d'une enquête pour "meurtre commis en bande organisée" et "vols en réunion avec dégradations", menée par la brigade crimnelle. Trois des individus mis en cause ont finalement été relâchés.

Quelque 200 personnes ont rendu hommage à Vanesa Campos, vendredi 24 août, lors d'une marche au bois de Boulogne. Plusieurs manifestantes, prostituées elles aussi, ont dénoncé "l'inertie de l'Etat" face aux agressions dont les travailleuses du sexe sont victimes dans ce parc de la capitale.