Cet article date de plus de six ans.

Charlie Hebdo : sept personnes en garde à vue, deux frères recherchés

Selon les dernières informations, sept personnes sont en garde à vue ce jeudi matin. Les deux principaux suspects, les frères Chérif et Said Kouachi, sont activement recherchés.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (Des perquisitions ont été menées mercredi soir à Reims avec l'appui des policiers du RAID © MaxPPP)

Moins de 24 heures après l'attentat contre Charlie Hebdo qui a coûté la vie à 12 personnes et en a blessé 11 autres, avec une froideur effrayante, Manuel Valls a annoncé jeudi matin "plusieurs interpellations " et "des gardes à vue ". Selon des sources judiciaires, elles sont actuellement au nombre de sept, hommes et femmes, placées en garde à vue tard mercredi soir. Les lieux d'interpellation n'ont pas été précisés.

Le jeune homme de 18 ans qui s'est présenté de lui-même au commissariat Charleville-Mézières cette nuit, après avoir vu son nom circuler sur les réseaux sociaux, n'est pas considéré a priori comme un suspect même s'il a été placé en garde à vue. Un de ses amis a même expliqué à France Info qu'il était en cours mercredi au moment du drame.

Anis, qui dit être un camarade de classe du jeune homme qui s'est rendu à Charleville-Mézières, affirme qu'il était en cours mercredi au moment du drame. Au micro de Renaud Biondi-Maugey de France Bleu Champagne-Ardennes
--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La traque des frères Kouachi

La police est lancée dans la traque de deux frères, Chérif et Saïd Kouachi. La police a diffusé un appel à témoins avec leurs photos. Chérif et Said Kouachi âgés de 32 et 34 ans, sont "susceptibles d'être armés et dangereux", a indiqué la préfecture de police de Paris. On sait maintenant comment la police s'est retrouvée sur la piste des deux frères. La carte d'identité de Saïd Kouachi a été oubliée dans la Citroën C3 qui a servi à la fuite des auteurs de l'attentat.

Toute personne détenant des informations sur les suspects peut joindre les enquêteurs sur un numéro vert, le 0805 02 17 17 .

L'un d'eux frères est connu des services de police et des services judiciaires. Chérif Kouachi a déjà été condamné à 3 ans de prison en 2008 pour avoir fait partie de la filière dite des "Buttes-Chaumont", dans le 19 ème arrondissement de Paris. Une filière qui recrutait déjà des djihadistes en partance non pas pour la Syrie mais pour l'Irak. A l'époque, lui et son frère avaient été décrits comme une bande de jeunes gens radicalisés mais plutôt amateurs dans leur mode opératoire.

Des perquisitions menées à  Reims 

Dans la nuit de mardi à mercredi, la police scientifique a mené des perquisitions dans au moins un appartement dans le quartier Croix Rouge à Reims avec l'appui du RAID. Selon les informations de France Info, cette opération avait essentiellement pour but de collecter des indices, l'appartement ayant été occupé à un moment par les deux frères. Des hommes en blouse blanche ont été vus faire des prélèvements dans un appartement a expliqué par notre envoyé spécial Benjamin Illy. Plus tôt dans la journée de mercredi, plusieurs perquisitions auraient été menées à plusieurs endroits en région parisienne mais aussi à Strasbourg. Sans résultat, apparemment. 

A LIRE AUSSI ►►► Attentat contre Charlie Hebdo : qui sont les trois suspects ? 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.