Brest : ses deux "capitaines de soirée" étaient ivres

Un Brestois s'est fait conduire par deux personnes ivres dimanche soir.

Un homme souffle dans un ballon, le 1er décembre 2011 à Tours (Indre-et-Loire).
Un homme souffle dans un ballon, le 1er décembre 2011 à Tours (Indre-et-Loire). (ALAIN JOCARD / AFP)

Ils n'ont pas vraiment compris le concept de "capitaine de soirée", qui stipule que "celui qui conduit, c'est celui qui ne boit pas". Dimanche 16 novembre à Brest (Finistère), un passager a vu ses deux chauffeurs de la soirée arrêtés coup sur coup par la police pour conduite en état d'ivresse, rapporte Ouest France.

Sa mésaventure débute vers 22h50. Les policiers brestois repèrent une voiture qui roule un peu trop vite. Arrêté, son conducteur doit souffler dans le ballon : son taux d'alcoolémie est de 1,20 gramme. L'homme est conduit au poste et les policiers recommandent au passager de rentrer chez lui à pieds.

Mais ce dernier préfère appeler le propriétaire de la voiture, pour qu'il le ramène chez lui. Les deux compères n'iront pas bien loin. Intrigués par sa conduite étrange, les policiers arrêtent à nouveau la voiture, devant le commissariat. Le deuxième conducteur affiche 1,76 gramme de taux d'alcoolémie. Ce soir-là à Brest, celui qui conduit, c'est celui qui avait bu.