Bandes violentes : les ministres de l'Intérieur et de la Justice réunissent lundi les préfets et les procureurs d'Ile-de-France en visioconférence

Après plusieurs rixes mortelles en quelques jours dans la région, les autorités se réunissent pour aborder la problématique des bandes rivales en Ile-de-France.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Gérald Darmanin et Éric Dupond-Moretti, le 25 septembre 2020. (LUDOVIC MARIN / AFP)

Le ministre de l'Intérieur et le ministre de la Justice organiseront, lundi 1er mars, une visioconférence avec les préfets des différents départements d'Ile-de-France au sujet des violences entre bandes rivales, a appris franceinfo auprès du ministère de l'Intérieur et de la Chancellerie, confirmant une information du Journal du dimanche.

Le ministère de la Justice précise que les procureurs généraux de Paris et Versailles, ainsi que les procureurs de la République de Paris, de Bobigny, de Créteil, de Versailles, de Meaux, d’Évry, de Nanterre et de Pontoise sont également conviés, ainsi que les recteurs d'académie.

>> Essonne : "Les rixes entre bandes ont augmenté à la fois en nombre, en intensité et en gravité", selon le préfet

L'objectif est d'apporter une réponse aux violences entre bandes, après la mort cette semaine de deux collégiens dans l'Essonne. Lundi 22 février, une jeune fille de 14 ans est morte poignardée dans le ventre à Saint-Chéron. Le lendemain, un jeune homme de 13 ans a été mortellement touché au cou à Boussy-Saint-Antoine

En amont de cette réunion, le ministre de l'Intérieur a demandé aux préfets de réactiver le plan de lutte contre les bandes et d'établir un diagnostic détaillé du phénomène département par département.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.