Attaque de militaires à Levallois-Perret : l'assaillant présumé a été mis en examen

Le suspect de 36 ans qui avait foncé sur les six militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret a été mis en examen. L'homme est toujours hospitalisé.

Des policiers devant Georges Pompidou.
Des policiers devant Georges Pompidou. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

L'homme qui a foncé en voiture sur des militaires de l'opération Sentinelle le 9 août à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) a été mis en examen mardi 29 août dans la soirée par un juge d'instruction antiterroriste, a appris franceinfo jeudi de source judiciaire.

Le suspect n'a fait, à ce jour, qu'une brève déclaration spontanée

Hamou B. est toujours hospitalisé jeudi, après avoir été blessé par balle lors de son interpellation, et fait l'objet d'un placement en détention provisoire qui sera effectif lorsque son état de santé le permettra. Le suspect n'a fait, à ce jour, qu'une brève déclaration spontanée, selon la même source, et n'a pas encore été formellement interrogé.

Six militaires avaient été blessés, dont trois sérieusement, lorsque cet Algérien de 36 ans leur avait foncé dessus au volant d'une BMW.