VIDEO. Opération antiterroriste : vaste coup de filet en Ile-de-France dans l'entourage de Coulibaly

Douze personnes ont été interpellées vendredi 16 janvier. Elles sont toutes soupçonnées d'avoir prêté main-forte à Amedy Coulibaly.

L'opération a été menée au petit matin, vendredi 16 janvier, dans plusieurs villes d'Ile-de-France. Avant l'aube, huit hommes et quatre femmes, âgés de 19 à 47 ans, ont été arrêtés simultanément par la police à Montrouge, Grigny, Épinay-sur-Seine, Châtenay-Malabry et Fleury-Mérogis.
 
"Au total ce sont douze personnes qui ont été placées en garde à vue. La plupart sont connues des services de police pour des faits de droits communs", a déclaré le ministre de l'Intérieur. Connus pour certains dans le milieu du grand banditisme, ces individus ne sont pas connus pour leurs liens avec la mouvance islamiste.

Soutiens logistiques à Coulibaly

 
Leur point commun : leur lien avec Amedy Coulibaly. Tous sont suspectés de l'avoir aidé en lui fournissant des soutiens logistiques : armes, véhicules. Ainsi un véhicule a été découvert la semaine dernière près de l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes. L'ADN d'un des interpellés y aurait été retrouvé ainsi que sur des armes.
 
Écoutes et filatures ont par ailleurs permis de mettre la main sur les autres personnes. Ce matin, Manuel Valls a réaffirmé la fermeté du gouvernement : "la menace est à un très haut niveau et il nous faut tout faire pour protéger les Français en interpellant ceux qui ont pu participer à ces attentats qui ont été les complices des trois terroristes".
Le JT
Les autres sujets du JT
Capture d\'écran d\'une vidéo publiée sur internet le 11 janvier 2015, dans laquelle Amedy Coulibaly revendique l\'attaque qui a coûté la vie à une policière à Montrouge (Hauts-de-Seine).
Capture d'écran d'une vidéo publiée sur internet le 11 janvier 2015, dans laquelle Amedy Coulibaly revendique l'attaque qui a coûté la vie à une policière à Montrouge (Hauts-de-Seine). (DR)