Cet article date de plus de six ans.

Commémoration des attentats de janvier 2015 : beaucoup d'émotion face à l'Hyper Cacher

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Commémoration des attentats de janvier 2015 : beaucoup d'émotion face à l'Hyper Cacher
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une cérémonie s'est tenue ce soir devant l'Hyper Cacher porte de Vincennes, un an jour pour jour après les meurtres commis par Amedy Coulibaly. Des centaines de personnes ont rendu hommage aux victimes.

L'émotion était palpable ce samedi 9 janvier en fin de journée devant l'Hyper Cacher de la porte de Vincennes. Il y a un an tout juste, le 9 janvier 2015, quatre personnes juives étaient tuées lors de la prise d'otages perpétrée par Amedy Coulibaly. Le terroriste fut finalement abattu par la police.

Malgré les mesures de sécurité prises aujourd'hui, des centaines d'anonymes sont venus se recueillir. "Devant l'injustice, on ne peut rester indifférent", explique une participante à France 3. Les organisateurs de cette cérémonie voulaient montrer l'image d'une France unie. Les représentants des communautés catholique, juive et musulmane ont pris place ensemble dans la tribune.

Union religieuse et politique

L'unité fut religieuse, mais aussi politique : Nicolas Sarkozy et Valérie Pécresse ont entonné "La Marseillaise" aux côtés de Manuel Valls et Jean-Christophe Cambadélis. Puis, des bougies en hommage aux victimes furent allumées une à une. Lassana Bathily, ex-employé de l'épicerie attaquée et qui sauva plusieurs vies, a été chaleureusement applaudi. "Oui cher Lassana Bathily, alors que parfois, il y a des débats dans notre société, moi je suis fier que vous soyez devenu Français. C'est ça, la France d'aujourd'hui et de demain", a déclaré Manuel Valls.

A l'issue de la cérémonie, un esprit d'union régnait devant l'Hyper Cacher. "Maintenant, il faut que ça continue. Il ne faut pas que ça s'évapore", conclut un homme.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.