Terrorisme : les parents de Mauranne et de Laura portent plainte contre l'État

Les parents de Laura et de Mauranne ont porté plainte, un an après. Les deux cousines avaient été assassinées sur le parvis de la Gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône) en octobre 2017, par un homme se revendiquant du groupe État islamique. Quelques jours plus tôt, il avait été en garde à vue puis relâché.

FRANCE 3

Les parents de Laura et Mauranne, assassinées en octobre 2017 sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille (Bouche-du-Rhône), cherchent à faire reconnaitre la responsabilité de l'État. Sylvie et Dominique Arel, les parents de Mauranne, sont meurtris pour la vie. Ils tentent aujourd'hui de se reconstruire. "On essaie d'aller de l'avant, de remettre du sens dans nos vies", confit Sylvie. "Le meurtrier n'aurait jamais dû être à Marseille ce jour-là, il aurait dû être placé en rétention", explique-t-elle.

Le préfet du Rhône limogé

Ahmed Hanachi, le terroriste, avait été arrêté à Lyon (Rhône) pour vols quelques jours avant le drame. Il était en situation irrégulière et aurait dû être placé en centre de rétention. Mais, ce jour-là dans la préfecture du Rhône, il n'y avait personne pour enclencher la procédure. L'homme est donc relâché. La défaillance conduira au limogeage du préfet. Selon leur avocate, les parents de Mauranne attendent que "l'État prenne ses responsabilités".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des militaires patrouillent après l\'attaque à la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 10 octobre 2017.
Des militaires patrouillent après l'attaque à la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 10 octobre 2017. (FABIEN COURTITARAT / HANS LUCAS)