Marseille : hommage un an après aux deux jeunes femmes tuées par un terroriste

Il y a un an, Laura et Mauranne ont été poignardée sur l'esplanade de la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône). Un attentat revendiqué par l'État islamique.

France 2

Roses blanches à la main, la famille et les proches viennent se recueillir juste devant le portrait de Laura, 20 ans et Mauranne, 22 ans. Il y a un an en 2017, sur l'esplanade de la gare Saint-Charles à Marseille (Bouches-du-Rhône), les deux étudiantes en médecine et en infirmerie ont perdu la vie. Elles ont été tuées au couteau dans un attentat revendiqué par l'État islamique. Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a posé une plaque commémorative, pour ne pas oublier ce jour.

Poignardées à mort par un terroriste

Le dimanche 1er octobre 2017, Mauranne raccompagne sa cousine Laura à la gare. Sur le parvis, elles sont poignardées à mort par un terroriste, abattu quelques minutes plus tard par des militaires en patrouille. Le drame est encore aujourd'hui incompréhensible. Dans le public venu leur rendre hommage, des proches, des amis, mais aussi la femme qui est venue leur porter secours en premier. Une cérémonie religieuse leur sera dédiée lundi 1er octobre au soir à Éguilles (Bouches-du-Rhône), le village d'origine de Laura.

Le JT
Les autres sujets du JT
La gare de Marseille-Saint-Charles, illustration.
La gare de Marseille-Saint-Charles, illustration. (VALÉRIE VREL / MAXPPP)