Récit "Il a poignardé un bébé dans un landau" : un homme sème l'horreur lors d'une attaque au couteau au bord du lac d'Annecy

Le dernier bilan de la préfecture fait état de six blessés, dont quatre enfants en très bas âge. L'assaillant, un réfugié syrien de 32 ans, a été interpellé par la police peu après les faits.
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
Capture d'écran d'une vidéo montrant l'homme interpellé après l'attaque au couteau survenue jeudi 8 juin 2023, à Annecy (Haute-Savoie). (AFP)

La scène s'est déroulée peu après 9h30, jeudi 8 juin, aux abords du jardin de l'Europe, sur les rives du lac d'Annecy (Haute-Savoie). Les vidéos qui circulent sur les réseaux sociaux montrent un homme armé d'un couteau en train de semer la terreur au milieu d'une aire de jeux pour enfants. "On jouait au mölkky tranquillement et puis il y a quelqu'un qui est arrivé en criant", raconte à France Bleu Pays de Savoie une jeune femme ayant assisté à l'attaque. "Au début, on a cru qu'il jouait. Mais en fait, il a sauté la barrière du parc et a poignardé une petite fille, puis un bébé dans une poussette."

"J'ai cru que c'était une blague et en fait pas du tout : il avait un vrai couteau. J'ai cru que c'était un jouet. Mais quand j'ai entendu le cri [d'une] maman, je me suis mise à courir."

Une femme témoin de la scène

à France Bleu Pays de Savoie

Sur les images filmées par un témoin de la scène et postées sur internet, on voit en effet l'assaillant sauter une rambarde, après avoir crié, en anglais, les mots "Au nom de Jésus-Christ !". Des cris de terreur retentissent, une femme transportant une poussette tente de résister à l'assaillant, qui s'approche d'enfants l'arme à la main.

>> Attaque au couteau à Annecy : suivez les derniers développements en direct avec franceinfo

L'homme, vêtu d'un short noir, un foulard bleu noué sur la tête, fait des allers-retours entre l'aire de jeux et la promenade où se trouvent des personnes en plein footing. "C'était un peu irréel (...). Il criait, mais [ce qu'il disait] n'était pas forcément compréhensible. Il s'attaquait aux bébés", témoigne sur BFMTV Malo, un cycliste témoin de la scène. "Mon enfant de 17 ans a assisté [à la scène]. Une personne a brandi un couteau et poignardé un bébé dans un landau (...), après, il a vu la foule, des cris, du sang", a rapporté à l'AFP une mère de famille venue chercher son fils à la préfecture.

 "On a essayé de s'interposer" 

Selon différents témoignages, l'assaillant a ensuite tenté de s'enfuir de l'aire de jeu. Il est alors pris en chasse par un homme qui tente de se protéger avec un sac à dos. "Au bout d'un moment, on a vu deux hommes se battre devant nous", raconte à franceinfo une professeure de lycée qui encadrait un groupe d'élèves présent sur les lieux au moment des faits. "Quelqu'un criait : 'il a une arme, il a une arme.' J'ai fait évacuer une partie de la classe, certains élèves étaient choqués et ne bougeaient pas trop." 

D'autres passants tentent de l'interpeller. "[Un passant] m'a dit : 'Il y a un gars qui donne des coups de couteau dans le parc en face du pont des Amours'. Avec mon collègue, on a essayé de s'interposer pour arrêter le monsieur", raconte un agent d'entretien à France Bleu Pays de Savoie. Ce dernier tente alors de mettre un coup de pelle à l'assaillant et manque de se prendre un coup de couteau. 

Les secours sont alertés à 9h41, et l'intervention est déclenchée immédiatement. "Il a pris la fuite, les policiers sont arrivés. Ils ont essayé de l'arrêter dans un premier temps sans ouvrir le feu", détaille Malo au micro de BFMTV. "Il courait derrière quelqu'un, puis les policiers sont arrivés d'abord en moto, [avant de les poser]. Il devait y avoir trois policiers. Ils ont sorti les armes. Ils lui ont demandé de se calmer, puis de se mettre à terre. L'assaillant ne s'est pas mis à terre et du coup, ils ont tiré", raconte aussi un témoin à franceinfo.

"Il attaque une fois, deux fois"

"Je courais au bord du lac, et je vois tout d'un coup des dizaines de personnes qui courent dans le sens contraire", a également témoigné l'ancien footballeur professionnel Anthony Le Tallec dans une story publiée sur Instagram. "Il y a une maman qui me dit 'Courez, courez ! Il y a quelqu'un qui poignarde tout le monde tout au long du lac, il a poignardé des enfants, courez !'"

"Je vois des flics qui sont à 5-10 mètres de lui et qui n'arrivent pas à l'attraper. Il arrive vers moi, donc je m'écarte un peu. Et je vois qu'il fonce tout droit sur des papis et mamies."

Anthony Le Tallec

sur Instagram

Anthony Le Tallec voit alors l'assaillant mettre des coups de couteau à une personne âgée. "Il attaque une fois, deux fois. Et là, [les policiers] commencent à tirer", raconte encore le footballeur. Sur une grande pelouse face au lac d'Annecy, les policiers procèdent alors à l'interpellation, sous les regards de badauds encore sous le choc.

Anthony Le Tallec a critiqué sur les réseaux la lenteur de la réaction des policiers au moment où l'agresseur se trouvait face à sa victime. En réponse, la police a diffusé un chronométrage des événements pour montrer qu'il ne s'était passé que quatre minutes entre le moment où ils ont reçu l'alerte et celui où l'assaillant a été interpellé.

Selon le bilan provisoire, l'attaque a fait six blessés, dont quatre enfants âgés de 22 mois à 3 ans. Un homme a été touché par un tir lors de l'intervention des forces de l'ordre. De leur côté, les quatre enfants "sont en état d'urgence absolue", a annoncé Line Bonnet, la procureure de la République d'Annecy.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.