Interpellation à Aulnay-sous-Bois : l'avocat du policier mis en examen pour viol se dit "étonné" par le récit de Théo

L'avocat du gardien de la paix mis en examen pour viol s'étonne sur franceinfo, mardi, des "versions évolutives" du jeune homme violemment interpellé à Aulnay-sous-Bois jeudi. 

Un tag \"police violeurs\" sur un mur d\'immeuble à Aulnay-sous-Bois, le 6 février 2017.
Un tag "police violeurs" sur un mur d'immeuble à Aulnay-sous-Bois, le 6 février 2017. (FRANCOIS GUILLOT / AFP)

Théo, blessé par la police jeudi dernier, a livré lundi le récit de son interpellation à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis. Dans cet enregistrement, que s'est procuré franceinfo mardi 7 février, le jeune homme affirme notamment avoir été victime de viol et d'insultes racistes.

Des versions des faits "évolutives"

"Les versions de ce garçon semblent être évolutives", s'étonne Maître Rouiller, avocat du gardien de la paix de 27 ans mis en examen pour viol"Plus le temps passe, plus les faits sont d'une gravité exceptionnelle, explique le défenseur, ils deviennent aujourd'hui des faits de type actes de torture et de barbarie sur fond de racisme".

"Je suis assez étonné de cette évolution qui ne semble pas correspondre ni au récit des policiers témoins, ni aux déclarations de l'intéressé dès le départ", déclare Maître Rouiller. De nouvelles déclarations "sensationnelles", estime également l'avocat.

Pascal Rouiller : "Plus le temps passe, plus faits sont d'une gravité exceptionnelle"
--'--
--'--