Condé-sur-Sarthe : le profil d'Hanane Aboulhana, complice tuée pendant l'assaut du Raid

Après l'agression de deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne, l'enquête devra déterminer comment l'assaut a été préparé. Le principal suspect, Michaël Chiolo, est plongé dans un coma artificiel et ne peut donc pas être interrogé.

FRANCE 3

Michaël Chiolo et sa compagne ont agressé mardi 5 mars deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe dans l'Orne. La jeune femme de 34 ans, Hanane Aboulhana, a été tuée durant l'assaut du Raid. "Elle n'était pas fichée S mais connue par les services de renseignement comme étant une personne radicalisée", rapporte la journaliste Nathalie Perez an plateau. Originaire de Mulhouse dans le Haut-Rhin, elle débute une correspondance avec Michaël Chiolo. Ce dernier avait passé une petite annonce matrimoniale depuis la prison.

Trois personnes en garde à vue

Les enquêteurs s'interrogent sur le rôle qu'a pu jouer la logeuse d'Hanane Aboulhana. Elle est en garde à vue, tout comme un couple qui se trouvait dans une unité familiale au moment de l'attaque au couteau. Les trois suspects devraient être transférés dans les locaux de la sous-direction anti-terroriste pour y être interrogés.

Le JT
Les autres sujets du JT
(JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)