Cet article date de plus de deux ans.

Condé-sur-Sarthe : l'enquête se concentre sur l'entourage du détenu

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Condé-sur-Sarthe : l'enquête se concentre sur l'entourage du détenu
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Alors que Michaël Chiolo n'a pas encore été entendu, trois personnes sont en garde à vue.

Après l'agression de deux surveillants à la prison de Condé-sur-Sarthe (Orne), les enquêteurs se concentrent sur l'entourage du détenu et de sa compagne. "Michaël Chiolo a été blessé au visage pendant l'assaut et il n'a pas pu être entendu", explique Claire Colnet, en direct pour France 2 depuis la prison de Condé-sur-Sarthe.

Des détenus de la prison interrogés

"Il y a actuellement trois personnes en garde à vue, poursuit la journaliste. Il y a une femme qui aurait hébergé la compagne de Michaël Chiolo, il y a également un couple : le codétenu de l'agresseur ainsi que sa compagne. L'objectif des enquêteurs est de déterminer si les deux forcenés ont pu bénéficier de complicités à l'intérieur ou à l'extérieur de la prison de Condé-sur-Sarthe. Des détenus proches de Michaël Chiolo doivent être entendus par les enquêteurs dans les prochaines heures", conclut Claire Colnet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agression dans une prison de l'Orne

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.