Cet article date de plus de huit ans.

Vidéo Le PDG de Spanghero : "Nous n'avons trompé personne"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Reuters
Article rédigé par
France Télévisions

Le patron de l'entreprise "récuse complètement l'accusation" du gouvernement, qui a mis en cause la société dans le scandale de la viande de cheval.

L'entreprise Spanghero, mise en cause dans le scandale de la viande de cheval, réfute toute responsabilité dans cette affaire, vendredi 15 février. "Nous sommes sous le choc", a déclaré Barthélémy Aguerre, le PDG de la société devant les journalistes à Castelnaudary (Aude). "Nous n'avons jamais commandé de viande de cheval, nous avons commandé de la viande de bœuf, nous avons reçu de la viande de bœuf et nous avons revendu de la viande réputée de bœuf", a-t-il martelé.

Le patron de Spanghero répondait aux accusations du ministre de la Consommation, Benoît Hamon. "Nous avons été accusés de tromperie par le ministre, je récuse complètement cette accusation, nous n'avons trompé personne", a ajouté le patron de Spanghero.

Barthélémy Aguerre nie avoir fait plus de 500 000 euros de bénéfices dans ce commerce. Pour lui, "le résultat est de moitié inférieur à ce qui a été annoncé, ce qui paraît être une marge à peu près normale".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Viande de cheval

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.