Rennes : la propriétaire de la maison squattée peut revenir chez elle

Maryvonne Thamin, une retraitée de Rennes (Ile-et-Vilaine) a dû faire appel à la justice pour récupérer sa maison. Le bien était occupé depuis plus d'un an par des squatteurs.

FRANCE 2

C'est un soulagement pour elle. Maryvonne Thamin, une retraitée s'était retrouvée à la porte de sa maison. La raison ? L'occupation de sa maison par des squatteurs depuis dix-huit mois. L'affaire était allée jusqu'en justice...aujourd'hui, elle peut enfin la récupérer. À l'annonce de la décision, la retraitée tombe dans les bras de son avocat. "Je suis heureuse, mais quelque part il y a quand même le chagrin que j'ai eu", explique Maryvonne. À Rennes, une chaîne de solidarité a été lancée pour que Maryvonne récupère son domicile dans un bon état.

Pas de surprise

"Cela me fait plaisir parce qu'en fin de compte, maman récupère sa maison", souffle Pierre Colomb, le fils de Maryvonne Thamin. Les squatteurs n'ont pas obtenu de délai, leur expulsion peut avoir lieu à tout moment. "Ils s'attendaient à ce que l'expulsion soit ordonnée, on le savait depuis le départ", commente Me Sylvie Pelletier, avocate des squatteurs avant de poursuivre : "Ils avaient néanmoins l'espoir d'avoir ces deux mois pour essayer de se retourner, mais ils se plient à la décision".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des policiers devant la maison de Maryvonne Thamin après une manifestation, le 4 mai 2015 à Rennes (Ille-et-Vilaine).
Des policiers devant la maison de Maryvonne Thamin après une manifestation, le 4 mai 2015 à Rennes (Ille-et-Vilaine). (MAXPPP)