Toulouse : nuit de siège de l'appartement du tueur présumé

Toute la nuit de mercredi à jeudi, Mohamed Merah a résisté au travail de sape mené par les policiers du Raid qui l'encerclent dans son logement de Toulouse, pour obtenir sa reddition.

Francetv info

Le siège du l'appartement du suspect des tueries qui ont fait sept morts à Toulouse et Montauban est entré dans son deuxième jour, jeudi 22 mars. Toute la nuit, Mohamed Merah a résisté au travail de sape mené par les policiers du Raid qui l'encerclent dans son logement, à Toulouse, pour obtenir la reddition de celui qui dit être l'assassin au scooter.

A intervalles réguliers au cours de la nuit, ils ont fait détoner de puissantes charges auprès de ses fenêtres dans l'intention de l'empêcher de dormir et d'ébranler sa résistance. Un faisceau lumineux a balayé la façade du bâtiment où la police a fait couper l'eau, le gaz et l'électricité.

Des policiers quadrillent le quartier de Toulouse (Haute-Garonne), où Mohammed Merah, le suspect des tueries de Toulouse et Montauban est assiégé par le Raid, le 21 mars 2012.
Des policiers quadrillent le quartier de Toulouse (Haute-Garonne), où Mohammed Merah, le suspect des tueries de Toulouse et Montauban est assiégé par le Raid, le 21 mars 2012. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)