Six femmes de l'entourage de Mohamed Merah placées en garde à vue pour des soupçons de séjours en Syrie

Les six femmes, qui sont soupçonnées d'avoir séjourné en Syrie, sont originaires de Toulouse et Albi. Cinq ont été interpellées alors que la sixième s'est rendue au commissariat.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un immeuble du quartier Les Izards, à Toulouse (Haute-Garonne), le 11 mars 2022, où Mohamed Merah vivait. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)

Coup de filet antiterroriste dans le Sud-Ouest. Six femmes de l'entourage de Mohamed Merah ont été placées en garde à vue mardi 4 octobre, selon une source proche du dossier à France Télévisions, confirmant une information d'Europe 1.

Les six suspectes sont soupçonnées d'avoir séjourné en Syrie. Cinq ont été interpellées, alors que la sixième s'est rendue au commissariat, toujours selon une source proche du dossier. Les six femmes sont originaires de Toulouse (Haute-Garonne) et Albi (Tarn), et appartiennent à l'entourage du terroriste Mohamed Merah, qui avait tué sept personnes entre le 11 et le 19 mars 2012 à Toulouse et Montauban (Tarn-et-Garonne).

Selon les informations communiquées par une source proche de l'enquête à France Bleu Occitanie, ces femmes ne sont pas soupçonnées de projet d'action violente en France. Des perquisitions supplémentaires vont avoir lieu à Albi et Toulouse, selon cette même source. Les suspectes placées en garde à vue peuvent rester en garde à vue 96 heures au total. Certaines d'entre elles avaient déjà été auditionnées par des enquêteurs avant ce mardi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Merah

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.