VIDEO. Dominique Strauss-Kahn : libertinage ou proxénétisme ?

L'homme politique risque jusqu'à dix ans de prison dans l'affaire du Carlton, dont le procès va s'ouvrir lundi 2 février.

FRANCE 2

Le procès de l'affaire du Carlton s'ouvre lundi 2 février à Lille avec comme principal prévenu Dominique Strauss-Kahn, ex-patron du Fonds monétaire international. "Tous les magistrats lillois ne sont pas d'accord sur le rôle de DSK dans ce dossier", rapporte Dominique Verdeilhan, journaliste de France 2 en direct du palais de justice de Lille. "Les juges d'instruction considèrent qu'il est le pivot central de ce réseau de proxénétisme, alors que pour les procureurs, il n'est pas l'instigateur de ce réseau", explique-t-il.

DSK espère la relaxe

Dominique Strauss-Kahn espère une relaxe dans cette affaire pour laquelle il encourt jusqu'à 10 ans d'emprisonnement. "Ses avocats vont essayer de faire le distinguo entre ce qui est pénalement condamnable et moralement répréhensible", conclut le journaliste. Aujourd'hui, DSK parcourt le monde comme conseiller et conférencier. Une vie qu'il va devoir mettre de côté le temps du procès.

Le JT
Les autres sujets du JT
\"Le Monde\" publie, mercredi 28 mars, des extraits de procès-verbaux dans l\'affaire du Carlton qui mentionnent des textos échangés entre DSK et son ami industriel qui aurait organisé les soirées.
"Le Monde" publie, mercredi 28 mars, des extraits de procès-verbaux dans l'affaire du Carlton qui mentionnent des textos échangés entre DSK et son ami industriel qui aurait organisé les soirées. (MIGUEL MEDINA / AFP)