Anne Hidalgo annonce qu'une rue de Paris "portera le nom de Sarah Halimi"

A la suite de la décision de la Cour de cassation concernant l'irresponsabilité pénale du meurtrier de la sexagénaire juive, la maire socialiste dit souhaiter qu'il y ait "une nouvelle loi".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La maire de Paris, Anne Hidalgo, à Paris, le 24 avril 2021.  (BERTRAND GUAY / POOL / AFP)

"Ce sera aussi une façon de lui rendre justice." Anne Hidalgo l'a annoncé, dimanche 25 avril, lors du rassemblement organisé place du Trocadéro pour contester l'absence de procès après le meurtre de cette sexagénaire juive en 2017 : "Une rue portera le nom de Sarah Halimi à Paris." "C'est un projet sur lequel nous allons travailler avec la famille", a expliqué la maire de Paris.

Anne Hidalgo a également demandé à ce que "ce crime" soit "jugé", réclamant la création d'une "nouvelle loi" et "que cette loi s'appelle Sarah Halimi". "L'antisémitisme, c'est une peste, un fléau, qui mine les fondements de notre république et de notre démocratie", a-t-elle ajouté.

Le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti, a annoncé dimanche la présentation "fin mai" en Conseil des ministres d'un projet de loi visant à "combler" un "vide juridique", après que la Cour de cassation a confirmé l'irresponsabilité pénale du meurtrier de Sarah Halimi. Cette annonce fait suite à une demande d'Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Meurtre de Sarah Halimi

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.